World Marathon Majors Serie XI : and the winners are….

Ça y est, la World Marathon Majors Serie XI s’est terminé ce weekend dans les rues londoniennes après un marathon que je qualifierai de « surprenant ».

Alors que le plateau des élites présentes était des plus alléchant et laissait espérer une bataille de haute volée pour la conquête du titre suprême, qu’elle ne fut ma surprise lorsque j’ai constaté la stratégie mise en place par l’organisation de la course pour les catégories « hommes » et « femmes ». En effet, les élites ont été séparés en plusieurs vagues, avec chacune d’elle des meneurs d’allure, en fonction de leur capacité ou non à faire tomber le record du monde du marathon.

En clair, les pacers de la vague 1 chez les femmes ont été choisis pour que soit DIBABA soit KEITANY aille effacer le record de Paula RADCLIFFE et pour les hommes, disons-le clairement, tout était fait pour que KIPCHOGE soit le grand vainqueur du jour.

Malgré ça, la loi du marathon a été plus forte que les calculs. En effet, chez les femmes, DIBABA prendra de pleine face le mur et abandonnera après le 30ème kilomètre. Quant à KEITANY que l’on voyait à la peine, ne pouvant plus suivre « ses » pacers, elle finira par se faire rattraper par 4 autres femmes dont Vivian CHERUIYOT qui la déposera sur place en quelques mètres et s’envolera vers une belle victoire sur ce marathon. Et oui, Vivian CHERUIYOT a respecté son plan de course, a accéléré quand il fallait et a su saisir sa chance au bon moment et ainsi déjouer tous les pronostics d’avant course !!

Chez les hommes, LA question était de savoir si le grand favori Eliud KIPCHOGE allait répondre présent en remportant le marathon et en signant surtout un nouveau record du monde. Dès le km10, nous savions déjà que le le 2ème objectif ne serait pas atteint à la vue de la stratégie suicidaire mise en place par les pacers. En effet, ils ont couru à une allure STRATOSPHERIQUE pour tout simplement viser un temps de 1h57 sur la distance, en clair : IMPOSSIBLE !! Vous pouvez donc imaginer qu’au fil des kilomètres, alors qu’un groupe composé de KIPCHOGE, KITATA, MO FARAH, KAROKI, BEKELE et WANJIRU courait encore en bloc au km25, l’écrémage s’est effectué pour ne voir que les 3 premiers, cités précédemment, se battre pour la victoire finale. Enfin… se battre est un grand mot à la vue de l’aisance  affichée par Eliud qui certain de sa force, ira décrocher un nouveau succès à Londres et sa 9ème victoire sur 10 marathons !!

Satisfecit à Mo Farah qui pour son 3ème marathon finira sur le podium en signant par la même occasion le record d’Angleterre sur la distance.

Pour ce qui est les catégories « fauteuil », la victoire aura été acquise lors d’un sprint final. Pour les hommes, c’est le britannique WEIR qui a gagné pour la 8ème fois à Londres devant Marcel HUG. Pour les femmes, victoire pour l’australienne Madison DE ROZARIO devant l’américaine Tatyana Mc FADDEN qui ne signera pas une 23ème victoire en Majors.

 

CLASSEMENT FINAL DES WORLD MARATHON MAJORS SERIE XI et PALMARES

Débuté l’an dernier lors du Virgin London Marathon, la Série XI a regroupé 8 courses :

  • 2017 Virgin Money London Marathon
  • 2017 IAAF World Championship Marathon
  • 2017 BMW Berlin Marathon
  • 2017 Bank of America Chicago Marathon
  • 2017 TCS New York City Marathon
  • 2018 Tokyo Marathon
  • 2018 Boston Marathon
  • 2018 Virgin Money London Marathon

Voici les vainqueurs de chaque catégorie :

Athlètes hommes :

  1. Eliud KIPCHOGE (Kenya) : 50 points/ Vainqueur des Marathons de Berlin 2017 et Londres 2018
  2. Geoffrey KIRUI (Kenya) : 41 points/ Champion du monde 2017 « IAAF World Championships Marathon »
  3. Yuki KAWAUCHI (Japon) : 25 points / Vainqueur du Boston Marathon 2018

Athlètes femmes :

  1. Mary KEITANY (Kenya) : 41 points/ Vainqueur du Marathon de Londres 2017 et 2ème du Marathon de NYC 2017
  2. Tirunesh DIBABA (Ethiopie) : 41 points
  3. Brigid KOSGEI (Kenya) : 32 points/ 2ème des Marathons de Chicago 2017 et Londres 2018

Athlètes femmes « fauteuil » :

  1. Manuela SCHAR (Suisse) : 100 points/ Vainqueur des Marathons de Berlin, Chicago, NYC 2017 et de Tokyo 2018
  2. Tatyana McFADDEN (USA) : 98 points/ Vainqueur des Marathons de Chicago 2017 et Boston 2018, 2ème lors des marathons de NYC 2017, Tokyo et Londres 2018
  3. Amanda McGRORY (USA) : 45 points/ 2ème lors des marathons de Londres et Chicago 2017, 3ème au marathon de NYC 2017 et 4ème au marathon de Tokyo 2018.

Athlètes hommes « fauteuil » :

  1. Marcel HUG (Suisse) : 100 points/ Vainqueur des Marathons de Berlin, Chicago, NYC 2017 et de Boston 2018
  2. David WEIR (GBR) : 50 points/ Vainqueurs des Marathons de Londres 2017 et 2018
  3. Ernst VAN DYK (Afrique du Sud) : 33 points

 

Rendez vous le 16 septembre prochain à Berlin pour le lancement de la Série XII!!!

Publicités

Un commentaire sur “World Marathon Majors Serie XI : and the winners are….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s