Run in Lyon 2017 : #Breaking3PB Part 2!!!

Plus de 3 semaines que j’ai couru mon semi Run in Lyon et je me décide ENFIN à en faire le compte rendu. 3 semaines à continuer à peaufiner la préparation de mon prochain marathon en essayant de gérer, tant bien que mal, mes phases de baisses de forme provoquées par mes nombreuses insomnies. En clair, pas la meilleure des choses pour permettre à mon corps de récupérer et d’assimiler la charge de travail que je m’impose. We will see…..

Pour en revenir au semi, il était en numéro 2 de la liste de mon Projet #Breaking3PB. L’objectif était donc clair : cocher le sub 1h55.

Quelques jours avant le départ, persuadé de la qualité de ma préparation, de ma force physique, de mon mental de guerrier, à part un événement que je ne pouvais pas contrôler, je n’avais aucuns doutes sur le fait que je ferai mieux que ce temps objectif.

Le Jour J

Ciel bleu, température à 12° : les conditions idéales pour courir. Dans mon SAS, je regarde mes congénères qui m’entourent et essaye d’imaginer leur état d’esprit quelques minutes avant le top départ. Entre les stressés, les enjouées, les solitaires, les festifs, les geeks, les runners à l’ancienne, … tout le monde semble avoir le même objectif : kiffer à fond.

9h20, le départ est donné. Ma stratégie de course est simple : courir pendant la phase d’échauffement (2km) à l’allure moyenne pour atteindre les 1h55, puis faire le reste du parcours en maintenant le plus longtemps possible une allure supérieure. Très rapidement, je me satisfais d’avoir choisi un SAS moins rapide que mon objectif temps. En effet, être positionné en mode « chasseur » me booste et me pousse à maintenir mon « killer instinct » du jour.

Les kilomètres s’enchainent sans accros excepté une petite alerte aux alentours du km8 (au niveau de l’Ile Barbe) : j’ai du mal à digérer l’eau de ma gourde. J’avais pourtant testé le produit proposé par Nutrisens lors de mes SL, mais il semblerait qu’aujourd’hui, ça ne le fera pas. Alors mon hydratation sera réduite au strict minimum jusqu’à l’arrivée.

Au km14, je checke ma montre : je suis en avance de plus de 2 minutes sur mes temps de passage. Aux alentours du km17,5, à la sortie du tunnel de la Croix Rousse, qui fut pour moi l’unique « difficulté » du parcours, mon avance s’est encore accrue. Mais je ne lâche pas la bride et continue à relancer la machine malgré les premières surchauffes musculaires que je ressens au niveau du km19.

Je sens que mon allure diminue tout au long du dernier kilomètre. Je m’arrache car je veux essayer de passer la ligne d’arrivée avant que ma montre affiche 1h52. Dernier virage, je déploie mes ailes de Phoenix, regard fixe et déterminé, je m’envole vers la ligne d’arrivée !!!!

BILAN : 

1h51’57’’ : pour mon 11ème semi marathon j’éclate de presque 7 minutes mon meilleur temps effectué lors du Semi de New York en début d’année !!! Bizarrement dans ma tête, j’étais tellement convaincu de réussir le 1h55, que pendant de longues minutes je ne prendrais pas conscience de cet exploit et ne verrai qu’un « Personnal Best » amélioré de 3 minutes et non de 7. Passé ce sentiment « bizarre », la fierté pointa le bout de son nez mais j’étais épuisé car à l’inverse de ce que l’on pourrait croire ou que je pourrai faire paraître, je suis allé puiser loin pour réussir ce chrono, qui comme pour mon record sur le 10km de l’Horloge, est le résultat de nombreuses heures de travail.

 

Ce 2ème étage de mon projet validé, la plus haute marche se profile à l’horizon : le marathon en sub 4h30. A moins de 2 semaines du GRAND jour, j’ai la certitude de pouvoir réussir à Big Apple mon meilleur temps sur la distance reine. Reste à savoir dans quel état physique je serai au moment ou la chanson « New York, New York » fera couler sur mes joues quelques larmes avant le lancement de cette dernière chevauchée infernale vers mon Olympe!!

Publicités

Une réflexion sur “Run in Lyon 2017 : #Breaking3PB Part 2!!!

  1. Félicitations pour le rp, ça fait toujours plaisir!!! Et grand bravo pour la stratégie du départ à allure réduite. Je fais ça depuis quelques temps à me permet de garder de la fraîcheur et d’être plus facile mentalement. Bon courage pour la dernière marche de ton projet…pas la plus petite marche en plus!!!💪💪💪

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s