Run In 2 Mure 2015 : 1ère du nom!

Ça y est, le grand jour de la 1ère course de la nouvelle saison a sonné.

Après avoir récupéré mon packtage composé d’un goodie judicieux (sac à chaussures), l’heure est venue de faire les 100 pas dans mon appart en attendant la sonnerie du clairon prévue le lendemain.

Malgré les douces notes balancées par mon portable, le réveil à 7h du mat un dimanche est une habitude que l’on aime vite oublier et dont il est difficile de reprendre le pli.réveil

A H-2 du départ, je trépigne d’impatience comme un gamin qui va retrouver ses copains à la rentrée des classes. Chose surprenante, alors que je suis généralement quelqu’un de très sûr de lui-même, une légère appréhension pointe le bout de son nez, mais celle-ci s’envolera dès les 1ères foulées !!

Comme l’avait indiqué les organisateurs, le parcours est très roulant. Je me sens si bien sur ce billard, que j’en claque mon meilleur temps sur les 5 premiers kilos. Je suis clairement parti sur des bases pour réaliser une grosse performance aujourd’hui, au point que je me mets à rêver de pulvériser mon RP sur 10K.record

Mais mon enthousiasme sera vite calmé. Mauvaise stratégie, mauvaise gestion de l’effort, encore en mode « préparation », je n’en sais rien, mais une chose est certaine, plus la ligne d’arrivée approchée, plus mon allure diminue.

Au km9, alors que je ne l’avais pas vu pendant toute la course (vu que j’étais parti en trombe), voilà que My Boo remonte à ma hauteur. Elle a l’air fraiche, sereine et facile. Pour le coup, heureusement qu’elle m’a rattrapé, car je me demandais bien comment j’allais terminer ce dernier kilo.

A 400m de l’arrivée, les spectateurs qui étaient en nombre sur tout le long du parcours, hurlent à tue-tête pour nous pousser vers la Finish Line. Je lance un regard à ma montre : si je m’arrache, je peux accrocher le sub55. Je me lance alors (en toute humilité)  dans une accélération à la Mo Forah.Mo Farah a survolé les débats sur 3 000 mètres./Photo prise le 25 juillet 2015/REUTERS/Kirby Lee-USA TODAY Sports

54’50, 54’52, 54’54….. YES, j’ai fini, mais FUCK en 55’02!!!

BILAN :

Plus de 2 mois après ma dernière course et une trêve estivale bien méritée, ce retour sur le bitume m’a fait un bien fou. Il est bon de faire des « petites » courses pour remettre l’église au centre du village, car elles représentent l’essence même des valeurs humaines que ce sport peut apporter, et ça rebooste !

Pour revenir à ma course, ce fut un copié/ collé de ce que j’avais pu faire en début d’année lors de la Prom Classic : partir… trop vite et… ne pas tenir l’intensité envoyée sur les 4 derniers kilos. Le jour où j’accepterai de courir mes 5 premiers kilos à 5’15/ 5’20 au lieu de 5’05, je suis certain que le RP sera pour moi.

Je sais donc ce qu’il me reste à faire. A Run In Lyon, la chasse au RP sera donc OUVERTE !!!!killer

Advertisements

Une réflexion sur “Run In 2 Mure 2015 : 1ère du nom!

  1. Pingback: Run In Lyon 2015 : The Rise of The Pheonix! | CAPTAIN PHOENIX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s