Super Héros, mais Père avant tout…

Il y a quelques jours sur twitter, je rebondissais sur un article fait par le site ilosport qui présentait « les 10 « fitgirls » les plus sexy d’Instagram« , en posant une question toute simple : « Mesdames, ces femmes vous inspirent elles vraiment? »firgirl1

Tout d’abord, je tiens à remercier toutes celles avec qui j’ai pu échanger et qui m’ont donné leurs avis sur ces personnes dites « les plus influentes d’Instagram dans le monde du fitness« .

Si j’ai posé cette question, c’est qu’en tant que papa (poule) d’une petite fille, je me questionne déjà (un peu trop tôt?) sur l’impact que pourraient avoir ces images sur son inconscient et comment celui-ci sera-t-il amené à faire le tri en lui permettant d’aimer « son propre corps »?

« Honte à vous mesdames de ne pas entrer dans le moule!!! »

C’est surement fou de se poser autant de questions, mais lorsque je vois, par exemple, que les médias de sport font la promotion en toute légèreté et sans aucunes explications du « fitspo » comme ligne de conduite d’ « un mode de vie sain », ça m’inquiète, voir me révolte!fitness-fitspo-gym-inspiration-Favim.com-1286496

J’entends déjà les « tout dépend de l’éducation que l’on donne à son enfant » ou autre « faut pas prendre les gens pour des idiots : ils savent réfléchir » ou encore « chacun ses choix de vie », je vous l’accorde, mais ma réflexion va plus loin que ça. Le problème ne viendrait-il pas de cette course effrénée à l’apparence, à la réputation, ou chez certains l’important est d’être plus beau, plus fort que son voisin, au point de l’écraser voir de le faire disparaître car il gêne notre champ de vision que l’on souhaite « propre » et « sans bavures »?

Je ne souhaite pas un monde à la « Bienvenue à Gattaca » ou tout est juste parfait, ou rien ne dépasse, ou tout est formaté, ou tout le monde se ressemble comme des voitures sorties des chaines de production de la Ford T…fordt

BEURK quelle horreur!!!

J’ai une envie surement utopiste que ma fille (plus tard), que nos filles, que nos sœurs, que nos femmes, que nos amies, ne vivent pas/ plus sous cette vicieuse emprise du corps « parfait » dans lequel notre société de consommation veut les enfermer. ARRÊTONS d’essayer de les faire CULPABILISER : le monde n’est pas parfait!!

Malgré vos défauts, quel que soit votre passif, quel que soit les efforts que vous faites tous les jours pour être meilleur que le jour précédent, et même si cela doit prendre des années, dites FUCK à cette dictature de l’image que l’on vous impose : AIMEZ VOUS et la VIE vous aimera!!

Publicités

3 réflexions sur “Super Héros, mais Père avant tout…

  1. Je fais un copié-collé de mon com sur le post précédent . Et je rajoute: Le principal c’est d’être bien avec son corps. Et les filles sont plus sensibles à ça surtout après avoir traversé des maternités. Ne jamais sous-estimer la souffrance psychique liée à une non-acceptation de son corps. Dialoguer avec ses enfants et aider par des encouragements intelligents une personne qui voudrait « changer ». Parce que dénigrer ce mal-être c’est le tirer tout droit vers l’abîme de l’excès ! Bref, a chaque personne son objectif et c’est bien pour cela que tous ces profils n’affichent finalement que des jolies images aussi creuses qu’un shooting mode chez Femme Act*elle.

  2. C’est très bien dit et tu as entièrement raison !
    Bien sur que l’éducation ne fait pas tout, il y a tellement de paramètres à prendre en compte, et clairement la surexposition permanente à ce types de filles n’aident pas.
    Avant elles, c’était les mannequins, les actrices… je suis retombée sur un film des années 90 et j’étais outrée de voir à quel point les filles étaient toutes maigres ! Pas juste minces, vraiment maigres !
    Même dans les émissions TV, je trouve qu’on a soit des filles super bien foutues et habillées sexy, soit « la ronde de service » qui est là pour faire rire l’assemblée ou avoir une grande gueule…

    Je pense que pour les filles que nous sommes, il est très compliqué de se détacher de cette image si lisse que l’on nous donne partout. Je suis triste de voir le nombre de filles qui ont des problèmes alimentaires, jusqu’à se mettre en danger, à cause de ça. Quand j’étais ados, il y a une dizaine d’années, la mode au collège / lycée c’était d’avoir un blog axé sur l’anorexie… avec des conseils du type « pour ne pas craquer, mange la pizza et recrache là » ou « sent la pizza et mange du céleri en fermant les yeux et en te disant que c’est de la pizza » (et encore pour ne citer que les conseils les plus « softs ».
    Il est urgent de faire quelque chose ! Surtout que quand on a ce genre de problème à l’adolescence, on met beaucoup de temps à en sortir !

    Je trouve ça très bien que tu te poses ce genre de questions, et que tu essaies de protéger ta fille de ça ! Si on propage tous la bonne parole, peut-être qu’elle finira pas être entendue !! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s