Running et Yoga : The perfect Combo?

[Article écrit dans le cadre de ma collaboration avec Running Heroes]

Yoga et running : 2 mondes différents que tout oppose. Et pourtant, il semblerait que le premier puisse apporter aux pratiquants du second des plus non négligeables.

Tout d’abord, voyons les bienfaits du yoga. Ceux-ci sont nombreux autant sur le plan physique que sur le plan mental et émotionnel. Quelques avantages non-négligeables :

  • davantage de souplesse,
  • un squelette et des articulations renforcés et la disparition des problèmes de dos,
  • davantage de concentration,
  • une mémorisation améliorée,
  • un esprit plus clair,
  • une meilleure gestion du stress,
  • moins d’anxiété,
  • une meilleure qualité de sommeil.

Mais concrètement, qu’est-ce que cela peut nous apporter à, nous, coureurs à pied ?

« Qui veut aller loin doit savoir ménager sa monture »

Ah les étirements : combien sommes-nous à en faire après une sortie running ? Moi le premier, j’en fais très rarement et pourtant, quand on voit comment notre corps est maltraité, les étirements sont plus que nécessairessi on veut ménager sa « monture » pour aller loin.

Lorsque nous courons, certains groupes de muscles sont utilisés en continu et de manière répétitive, ce qui à long terme raccourci les muscles. Si ceux-ci ne sont pas étirés, ils finiront par réduire la souplesse des articulations, créant ainsi un désalignement du corps ce qui le rendra plus enclin aux blessures. Ca fait rêver, n’est-ce pas ?

L’étirement des muscles est donc indispensable pour les allonger et ainsi redonner de la souplesse à son corps.

La connaissance de son corps

Comme indiqué plus haut, le yoga enseigne la connaissance de son corps. Il nous permet de développer une meilleure compréhension de notre organisme et d’en écouter les messages que ce dernier vous envoie. Cela est particulièrement important dans la course à pied, où le corps produit beaucoup d’endorphines qui peuvent masquer la douleur.

Le calme que nous pouvons tirer de la pratique du yoga nous permet de gérer et d’économiser notre énergie. Lorsque celle-ci est assez vigoureuse, cela peut nous permettre d’augmenter notre capacité d’oxygène, on se demande ce que l’on fait à encore hésiter à se lancer dans les postures de « salutation au soleil ».

En conclusion, la fusion entre le corps et l’esprit à laquelle le yoga donne accès, améliore la capacité du coureur à atteindre ses buts et à passer à un niveau supérieur de performance. De tels arguments me font dire sans aucunes hésitations : j’achète !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s