Semi Paris 2015 : le running n’est pas qu’une question de performance!

Dimanche 8 mars : 2ème participation au Semi Paris

tomtom

Aahhhhh ce fameux semi. Certaines « polémiques » sur la façon dont j’ai réussi à avoir le précieux sésame pour participer à la course m’ont fait sourire. Je rassure de suite la personne qui s’est posée des « questions », je ne t’en veux nullement et j’ai même trouvé très intéressant ton article qui met la lumière sur un système de plus en plus marketing de ce sport que nous aimons.

Venons-en d’ailleurs sur l’une des raisons pour laquelle j’aime le running : la camaraderie!!

Oui, le running est un sport individuel, mais il n’est pas INDIVIDUALISTE!! En 2 ans 1/2 de pratique (et oui, je suis toujours un bébé runner en mode « apprentissage »), j’ai eu la chance de croiser beaucoup de runners avant, pendant et après une course, tous avec leur grain de folie plus ou moins avancé 😉 .

Entre les « gravures de mode », les « boiteux » de la vie, les SWAG, les râleurs, les associables, les obsédés du chrono, les pleurnicheurs, les mères Thérésa, les » coachs » aux heures perdues, les tyrans, les « poussins », les mythos, les leaders, les fêtards, les « je ne mange pas de ce pain-là », les roots…. (la liste est encore longue)…le running rassemble toutes les catégories de gens qui existent sur terre :-).

Le running c’est la VIE, avec ses qualités, ses défauts, ses excès… un jour on l’aime à s’en rendre malade jusqu’à l’overdose, le lendemain on le hait car on ne s’y reconnait plus ou parce qu’il nous a fait souffrir. Ahhhh l’amour et la haine, 2 sentiments si proches, l’un n’allant pas s’en l’autre, un équilibre assez fou, assez grisant…

Pour ma part, j’aime les gens (même les plus détestables et j’en connais). J’aime les gens car quel que soit leur « toc », ils m’apportent quelque chose dans la construction perpétuelle de ma « personne ». Le Captain Phoenix d’aujourd’hui n’est (j’espère) pas celui d’hier et grâce à vous (ou des fois à cause de vous), ne sera pas le même demain 🙂 .

Pour revenir à ce SemiParis, je n’y suis pas allé avec l’objectif en tête de battre mon RP acquis sur la Croisette 2 semaines auparavant. Ce weekend parisien été pour les potes!! Il m’a permis de revoir des amis que je n’avais pas vu depuis longtemps pour certains, de partager un moment autour d’un plat de pâtes, d’un Virgin Punch (on ne m’y reprendra plus), d’un café… De parler il est vrai principalement de ce vecteur commun qui nous uni, mais aussi de sujets plus futiles, plus intimes. paris1

Oui la course à pieds, ce n’est pas qu’une question de performance. La course à pied, c’est la vie, et si grâce à elle on se connait, alors saches que tu fais partie de ma vie :-).paris2

 

Advertisements

2 réflexions sur “Semi Paris 2015 : le running n’est pas qu’une question de performance!

  1. Pingback: Saison running 2014/2015 : clap de fin. | CAPTAIN PHOENIX

  2. Le semi vu comme ça c’est joli aussi. Bon, moi je l’ai fait pour la perf. Je suis un peu une psychorigide du goudron. Mais pas dans la vie. Ça va. Ouf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s