#ChiMarathon : Superman is Back in the building!!

Ca y est, c’est le D-Day!!

Ce jour que j’attendais depuis des mois, ce jour pour lequel je m’étais entrainé depuis des semaines, Oui il était là!

Course aux US oblige, il était conseillé d’arriver assez tôt sur la zone de départ pour passer aux contrôles de sécurité, donc le réveil avait été programmé à 4h30 du mat pour nous laisser le temps de nous préparer tranquillement.

3h30…j’ouvre les yeux, impossible de me rendormir : le stress s’est emparé de moi.

C’est l’heure du petit déjeuner : chacun son style. Gatosport pour la Koxinell, tartines beurre/ confiture pour moi.

5h50 : c’est l’heure du départ. On a rendez-vous avec un MONUMENT!!! image1

A l’inverse de ce que j’aurais pu imaginer, on passe très rapidement les contrôles de sécurité : direction les consignes. Les photographes sont déjà présents et pour le coup, ils nous mitraillent (faut bien jusitifier le tarif du pack photos lol).755966-1003-0010s

7h15 : l’heure de rejoindre notre SAS. Départ officiel dans 15 min et 45 min pour nous. image2

Et là, 1ère CLAQUE émotionnelle : l’hymne américain. Je vous laisse savourer et vibrer.

Après avoir séché mes larmes, repris mes esprits, l’heure H est proche… Je souffle, pense à mes proches, aux gens que j’aime, à ceux qui nous ont quittés et qui me regardent sûrement là-haut…image3

FIVE, FOUR, THREE, TWO, ONE : GGGGOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!

Dès les premiers mètres, on est de suite mis dans l’ambiance : les chicagoans sont là et en nombre!!! C’est de la folie, je n’ai jamais vu autant de monde agglutiné et qui hurle des encouragements à tous les coureurs. « Let’s Go », « Come on »…. impossible de ne pas frissonner!!

Et là, je commence à entendre des « USA, USA, USA » ou des « Look, it’s Superman » criés par des enfants. Banco, ma tenue du jour fait effet 🙂 .756027-1182-0005s

Les kilomètres s’enchainent, la 1ère partie de la course se fait « Downtown ». Mon allure est bonne voire même trop bonne : je suis largement au-dessus des objectifs définis avec mon coach. Aux Km 10, alors que j’aurais dû le passer en 1h10, je l’ai fait en 1h02 (-8min).

Km 14 : un attroupement devant moi. Un coureur est allongé au sol, le visage en sang, des secouristes autour de lui. Il a dû avoir un malaise….

Km 15 : objectif temps de passage 1h45, j’ai augmenté mon avance (-12 min). Je me sens bien, je suis porté par la foule. Je fais rapidement des calculs : si je continue ainsi, les 4h30 sont possibles, mais vais-je tenir sur la durée?

Je vis à fond la course au point de vouloir faire corps avec les spectateurs. Pour cela, je fais des détours pour taper la main de ceux qui la tendent, et plus particulièrement celles des enfants dont je perçois l’émerveillement dans les yeux de voir « Superman ».756077-1213-0043s

Mi-parcours : J’appelle My Boo pour lui donner des nouvelles et la rassurer. Le moral et le physique sont ok, excepté un orteil qui chauffe légèrement (rien de bien gênant). Je lui indique que j’ai conscience que j’ai démarré bien trop vite et que souhaitant être frais pour la dernière partie de course, j’allais diminuer la cadence. Prochain appel prévu vers le 30ème.

Après les différents quartiers de Dowtown, on traverse Greektown, LittleItaly, University Village,… : Chicago est vraiment une ville magnifique!! Et toujours autant de spectateurs au bord de la route à nous insuffler leur énergie positive!!

Pendant le parcours, nombreux sont les coureurs qui me lancent des « Hey Superman, Whats up? ». Et oui, on n’a pas l’habitude de voir courir l’homme à la cape rouge et encore moins réussir à le doubler en courant 🙂 .

Km 30 : nouvel appel à My Boo. « J’ai les jambes qui commencent à tirer et je sens que j’ai plusieurs doigts de pied qui chauffent, mais ça devrait le faire. Je pense que j’ai un peu de marge ». En effet, j’ai toujours une dizaine de minutes sur mon objectif. Je lui demande où en est Audrey « Elle a passé le 30ème en 2h58 ». Ooouuuahhhh : elle va cartonner l’amie!! My Boo m’encourage, me dit que ce que je fais est très bien, qu’elle est fière de moi, que beaucoup de monde suivent notre course à Audrey et moi sur les réseaux sociaux, dont mon coach, et qu’ils sont tous derrière nous : ça fait plaisir à entendre. Prochain appel vers les 40ème.

Mais voilà, même pas 5 min après, alors que j’avançais dans la dernière phase de ma course, ma jambe gauche se bloque en plein élan… La douleur est tellement forte que je m’arrête sur le côté : Superman met un genou à terre. Je souffle, m’étire, c’est reparti… Mais la douleur est toujours là, encore plus vive. J’ai l’impression que chaque foulée sur le sol va faire exploser « la carlingue » et j’en ressens les répercussions sur le bas de la colonne vertébrale. J’appelle My Boo que je sens surprise que je la rappelle déjà et pour cause, ce n’était pas prévu si « tôt ». Je lui dis que cela ne va pas et…. plus rien, impossible de parler : je pleure. Elle m’encourage, mais je ne suis plus connecté : je suis perdu et rage contre mon corps qui me lâche!! Putain pas maintenant, je n’ai pas fait tout ça pour craquer si près (mais si loin) du but. Alors, je serre les dents…756049-1244-0034s

Chaque ravitaillement jusqu’à la fin de la course sera une bulle d’air dans cette phase d’apnée. Je m’hydrate (de l’eau car je n’en peux plus du Gatorade), j’engloutis des morceaux de banane que nous tendent les bénévoles (leurs sourires sont réconfortants), et je me masse avec de la vaseline en espérant détendre les poteaux qui remplacent mes jambes. Et pour rajouter du piment à tout ça, l’intérieur de mon short s’étant déchiré, la couture frotte sur ma cuisse interne qui est en FEU : l’horreur!!!

J’arrive dans Chinatown : il reste encore un peu plus de 7km… Superman s’est transformé en « Super escargot » : mon avance fond comme neige au soleil. Mon objectif maintenant est de terminer et de surtout faire moins de 5h!!756046-1001-0003sJe ne suis pas le seul à souffrir. De plus en plus de monde s’étire sur les bas-côtés, d’autres sont assis sur les trottoirs pour reprendre leur souffle, d’autres ne verront sûrement pas la ligne d’arrivée : les secours sont à leur côté.

Km 38 : arrivée sur Michigan Avenue, c’est LA dernière ligne droite avant l’arrivée. Déjà qu’il y avait un monde fou sur tout le parcours, mais là, il est impossible de décrire ce que je vois : de la FOLIE!!!!

Je serre toujours les dents, les minutes défilent : je ne vais pas arriver à boucler ma course en moins de 5h :-(. Et là….., un miracle. Venue de nulle part, une runneuse se met à mon niveau « hey Superman, you can do it : follow me ». Je cale mon allure sur la sienne, allure que je n’avais plus depuis bien longtemps. Le comble, j’arrive à échanger quelques mots, que dis-je, on papote en courant!! Ca durera ainsi sûrement près de 2km, mais je suis obligé de faire un dernier arrêt au stand. Je la remercie pour son aide.

Panneaux 800m, 400m : l’émotion est à son combe, l’arrivée est en ligne de de mire…

Km 42 : j’appelle My Boo pour vivre avec elle ces derniers mètres de course. De chaudes larmes coulent sur mes joues. Je lève les bras au ciel, gonfle le torse : I DID IT, I OWN CHICAGO!!!!!!! 756014-1030-0031s

Temps final : 4h58 et 2 secondes!!!

Advertisements

28 réflexions sur “#ChiMarathon : Superman is Back in the building!!

  1. Pingback: 2017, l’année de la… | CAPTAIN PHOENIX

  2. Pingback: Run In Lyon 2015 : The Rise of The Pheonix! | CAPTAIN PHOENIX

  3. Pingback: [CONCOURS Flipbelt] Running Anniversaire : 3 ans déjà !! [Mis à jour le 19/09] | CAPTAIN PHOENIX

  4. Pingback: Saison running 2014/2015 : clap de fin. | CAPTAIN PHOENIX

  5. Pingback: Genève Marathon 2015 : 3ème voyage en « marathonie  | «CAPTAIN PHOENIX

  6. Pingback: Bye Bye 2014. Welcome 2015!!! | CAPTAIN PHOENIX

  7. Avec un peu de retard mais j’ai vibré dans ce CR avec toi. Il faut dire que l’hymne américain temet direct dans l’ambiance!!
    C’est fou le nombre de CR de marathon ou les gens ont de l’avance, tu te dis cool il ca tout exploser!! Et quand tu arrives à la fin… Le marathon est cruel et rappelle presque toujours à l’ordre les téméraires…
    Joli en tous cas d’avoir quand même réussi à briser les 5h dans ce contexte!! 🙂

  8. Au top les photos et super CR ! J’ai vécu ta course à 100% !
    Je suis quand impressionné par la qualité des photos, je ne sais pas combien tu as payé mais ça valait le coup.
    Et pour finir certaines personnes sont dépassées par peu de choses…

  9. Pingback: #ChiMarathon : Epilogue | CAPTAIN PHOENIX

  10. Haha excellent le costume!
    Le rêve de faire une course aux USA. On a l’impression que les courses sont plus populaires.
    Franchement j’ai comme l’impression de vivre cette course avec toi et je suis dégoûté quand je lis que ton corps te lâche!
    Noooon impossible!
    J’adore cette vague de solidarité en toute fin de parcours!
    Deuxième CR que je lis où ça se passe comme ça!
    Génial cette arrivée vécu avec ta Boo.

  11. Pingback: Revue de l’actu Running #1 | 1runneur1runneuse

  12. merci bcp de ns faire partager ce gd moment .. le marathon j’y pense sérieusement de +en+ et ton récit me donne encore plus l’envie et me permet de penser k je serait peut etre capable aussi.
    en tt cas tu ns a bien fait vibrer sur twitter pdt ta course et ta boo était juste parfaite !!

  13. Congrat’s cap’tain!
    Tu es une source d’inspiration pour moi qui tenterais mon premier semi à Paris en Mars. Merci pour ce Blog!

    • Oouuuhhhh là, je ne m’attendais à un tel compliment. Si mes CR peuvent montrer qu’avec du travail et un peu de folie on peut réussir à atteindre ses objectifs quelqu’ils soient (5k, 10k, semi, marathon), alors ça me fera très plaisir! J’espère surtout est une source de motivation pour ma fille plus tard 😊

  14. Bravo pour cet article, tu as réussi à me faire verser qqs larmes! Quelle émotion de vivre ces derniers kms en direct à la TV et en même temps sur Twitter avec Olivia (que je remercie pr les news en direct). Tu as réalisé un rêve de plus, je suis très fière de toi! Bravo mon ami et merci de montrer qu’avec du travail et du courage on arrive à tout. Emma

  15. c’est bien d’être finisher car moi meme jamais je ne ferais de marathon mais ce que je ne comprends pas c’est comment tu peux prendre le temps d’appeler ta Boo pendant cette course ?! C’est te déconcentrer non meme si ca te booste surement mais savoir qu’elle etait la devait être suffisant non ?! Désolée mais je comprends pas ! et dommage pour ta jambe gauche peut être que ta prépa que j’ai suivi comme celle d’Audrey n’était pas au point ?! en tout cas c’est bien d’avoir fini déjà ! je ne le ferais jamais 🙂

    • « Me déconcentrer » : carrément pas, bien au contraire. Chacun son booster (Kox en avait un d’un autre type 😉 )
      Pour ce qui est de ma prépa, elle était mitonné aux petits oignons et ultra au point (Merci encore Coach Jean Marc). Comme je l’indiquais dans un précédent article, le Running est un des sports qui t’apprend l’humilité car même si tu es au top de ta forme, le jour J il y a des paramètres que tu ne peux contrôler.

      • kox comme tu dis n’a pas utilisé son téléphone tous les 10km hein ! enfin après chacun sa course hein mais ça me dépasse malgré tout… Pour ce qui est de la prépa comparer à celle de Kox ça m’avait l’air pas du tout pareil, moins poussée… mais bon après tout je fais pas de marathon hein !!

      • Je ne vois pas ce qui te dérange mais bon, comme tu dis : chacun sa course 😀.
        L’intelligence c’est de savoir adapter sa prépa en fonction de ses capacités (c’est là l’importance d’être suivi par un coach compétent pour te conseiller). Audrey a une condition physique bien meilleure que la mienne donc nous ne pouvions (en toute logique) prendre le même chemin pour aller à Rome, donc impossible de nous comparer 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s