Etre performant chez l’Oncle Sam!!!

D’ici quelques semaines, nous sommes un certain nombre du « vieux continent » à traverser l’atlantique pour nous lancer sur 2 des plus mythiques marathons du monde : Chicago et New York!20140625-110400-39840293

Voici des conseils forts judicieux que j’avais lu il a quelques mois dans Jogging International pour savoir « comment gérer le décalage horaire » qui nous attend.

Sommeil : se recaler…ou pas!

Il existe deux façons de ruser avec le décalage horaire :

  • Soit anticiper : 3 jours avant le départ, retarder le coucher d’une heure chaque soir. Dans l’avion, se caler sur l’heure de New York ou Chicago et à l’arrivée, profiter des néons de la ville pour bloquer l’effet de la mélatonine;
  • ou, à l’inverse, rester à l’heure française. Ainsi, en se levant à 4 ou 5 heures du mat le jour J, on est en forme car biologiquement, il est 6h ou 7h de plus. Bémol : se coucher à 19h sur les bords de l’Hudson ou du Lac Michigan, dur dur….Repos-du-guerrier

Alimentation : protéines et hydratation

Bien s’hydrater en vol : ni café, thé, alcool ou boisson gazeuse, mais au moins 2 litres d’eau minérale pour éviter contractures musculaires et risques de phlébite (penser aussi aux bas de contention). Pour la tonicité, privilégier les protéinies (poulet, thon, oeufs) sur les premiers repas, en vol et sur place. Au dîner avant le marathon : viande blanche et pâtes sans sauce tomate (pour éviter les troubles digestifs). Peu ou pas de légumes ou pâtes exclusivement. Au petit déjeuner, 4h avant la course : gâteau d’effort (la recette de Daddy The Beat est un MUST 😉 ) aliments-proteines

Les-aliments-acteurs-essentiels-de-notre-hydratation-640x400

Après course : crescendo avec de bons ravito

Le lendemain du marathon, un footing léger remettra les muscles sous tension et améliorera le retour veineux. Et le matin, un carré de chocolat noir ou une poignée d’amandes non salées pour augmenter naturellement la réserve de glycogène et gagne en énergie.carres-chocolat

Courir un marathon n’est pas chose anodine. Alors n’oubliez pas qu’une bonne préparation marathon ne se fait pas uniquement en suivant à la lettre un plan concocté par un coach, mais aussi en ayant une certaine hygiène de vie. Alors : READY? 🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s