Prépa Marathon de Paris 2014 : Semaine 2 (20 au 26 janvier)

Lundi 20 janvier : Devant partir 3 jours en Roumanie et prenant à la lettre les conseils de mes collègues sur place, qui m’ont fortement conseillé de ne pas amener mes affaires pour courir (à moins que je sois fan des scarifications laissées par des crocs de chiens enragés), je rechausse mes baskets moins de 12h après ma dernière sortie.

Objectif : 30′ + 3000m en 16’30, 2000m en 10’20 et 1000m en 4’55 (R400m) + 10′. L’appréhension apparue lors de mes premières séances s’étant estompée, je fais l’échauffement dans une bonne allure même si mes cuisses tirent un peu.29’55, ma montre décompte les dernières secondes avant le début de mon accélération. 30′ : c’est parti!!! Au bout de 600m, la montre n’arrêtant pas de sonner, de vibrer, j’effectue une mauvaise manip ce qui stoppe net mon intervalle de « 3000m » et switche directement au 1er R400m : FUCK!!! Je garde malgré tout ma concentration et suis consciencieusement mon programme du jour. Je finis avec les muscles qui brûlent. Bonne leçon pour la suite : ne jamais enchaîner 2 séances de VMA en 12h

Mardi 21 janvier : repos

Mercredi 22 janvier : repos

Jeudi 23 janvier : Retour sur le bitume « français » pour un entrainement qui sent par avance la sueur : 30′ + 8*300m (R200m) de 1’30 à 1’22 + 10′. Séance qui débute mal : impossibilité de télécharger mon programme sur ma Garmin. Ahhhhh qu’est ce que l’on peut être dépendant des outils « connectés » (enfin…. je dis ça pour moi et je l’assume totalement). Vu ce fâcheux contre temps, j’étais parti pour faire un simple run de 30′ et après retour à la base. Mais une petite voix me disait dans la tête  « non mais sérieux l’ami, tu as les outils qu’il faut et juste parce que tu n’as pas réussi à télécharger un programme d’entrainement, tu ne vas pas le faire? pppfffff LOOSER ».

L’auto-motivation marcha à fond (on n’est jamais mieux servi que par soit même) et je me lança finalement dans une séance ou malgré la fatigue suite à mon « périple » roumain, je me suis arraché pour effectuer mes fractionnés : No Pain, No Gain!!!

IMAGE_402

Vendredi 24 janvier : repos

Samedi 25 janvier : Dernier run de la semaine sous un soleil printanier et réalisé avec my boo : 1h30 endurance dont 3*10′ (R’5) à 11km/h. Malgré ces 2 facteurs plus que positifs, 2/3 de l’entrainement se feront sans encombre, mais que dire de la dernière partie? Un manque total d’énergie me poussera à marcher lors de la phase de récupération et à réduire la voilure pour le dernier intervalle de 10′ ainsi que lors de la phase de récupération.

IMAGE_404    VMA2_S3 de CaptainPhoenix sur Garmin Connect - Détails - Google Chrome

Dimanche 19 janvier : repos

BILAN DE LA SEMAINE : même si je pense avoir fait de bonnes sorties, un point que je dois modifier très vite et qui n’a rien à voir avec le running, même s’il est fort impactant, est la récupération. En effet, il faut absolument que je m’astreigne à me coucher plus tôt, ce qui me permettra d’être plus performant lors de mes séances, car sinon l’accumulation de fatigue pourrait être synonyme de blessure (ma hantise!!).

Publicités

Une réflexion sur “Prépa Marathon de Paris 2014 : Semaine 2 (20 au 26 janvier)

  1. Une très bonne semaine! Et je suis contente de voir Garmin à ton poignet :p

    En effet il ne faut pas négliger la récup j’ai moi aussi du mal! Récupérer tout court, prendre des jours de repos !

    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s